Alternance / Apprentissage comment ça marche ?

l’alternance sous statut scolaire en 4ème, 3ème et CAP SAPVER

Les acteurs de l’alternance
Les maîtres de stage accompagnent le jeune en formation dans la découverte de leur métier et des nécessaires clés à l’orientation. Transmettre la passion d’un métier, le sens des autres, la confiance dans l’avenir, le goût d’entreprendre, tel est l’objectif que la MFR et les professionnels ont en commun.

La convention de stage

Pour pouvoir intégrer le lieu de stage, la fiche de sécurité et les trois exemplaires de la convention doivent être impérativement complétés et signés de toutes les parties :

  • Le maître de stage,
  • Le responsable légal de l’élève,
  • Le stagiaire,
  • La MFR (le formateur référent et le chef d’établissement).

L’utilisation de machines dangereuses est strictement interdite.

Politique de stage

En 4ème, 3ème, pour permettre la découverte des différents métiers et permettre aux jeunes de déterminer leur projet professionnel, il a été défini une politique de stage qui permet :

  • En classe de 4ème, de découvrir des métiers dans tous les secteurs d’activité professionnels,
  • En classe de 3ème, d’affiner le choix du métier et de s’engager dans la poursuite d’études permettant l’accès à l’emploi.

En CAP SAPVER, pour garantir la connaissance des différents secteurs des services en milieu rural, il a été défini une politique de stage qui permet aux jeunes :

  • En 1ère année, de découvrir le fonctionnement d’une structure du SAPVER de leur choix, d’alterner la découverte approfondie d’une structure dU SAPVER, de permettre la découverte d’une structure Tourisme.
  • En 2ème année, de permettre la rédaction des fiches-examen obligatoires Service aux Personnes et Accueil-Vente, de valider et finaliser le projet personnel d’orientation ou d’insertion professionnelle.

La connaissance européenne des métiers et structures est approfondie notamment :

  • En 1ère année : par un séjour culturel en Espagne.
  • En 2ème année : par un stage de 15 jours permettant de découvrir une structure de SAPVER dans un pays européen (Angleterre, Irlande, Grèce…).

La visite de stage
Un formateur référent de chaque élève est désigné en début d’année pour suivre l’élève durant sa scolarité. Une visite par trimestre a lieu pour chacun. Le formateur référent reste disponible tout au long du stage.

Le carnet de liaison
Il est le point de repère de l’activité du jeune lors de sa présence en stage et à la MFR. Élève, parents, maîtres de stage, formateurs ont ainsi connaissance de ce qui a été fait en stage comme à la MFR. Tous ces acteurs ont à renseigner les fiches les concernant pour un suivi de qualité. Le jeune doit présenter son carnet de liaison lors des premiers jours de stage.

Présence en stage
La présence en stage est impérative. Le stage fait partie intégrante de la formation.

Exemple de planning en 4ème, 3ème

Exemple de planning en CAP

l’apprentissage sous statut salarié en Bac Pro

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail conclu entre un employeur et un jeune salarié en formation. Sa durée est généralement comprise entre 1 et 3 ans, et peut éventuellement être adaptée en fonction du niveau initial de l’apprenti (formulaire du contrat à télécharger ou à remplir directement en ligne sur le site www.alternance.emploi.gouv.fr).

Maître d’apprentissage : un engagement professionnel et humain fort
Le maître d’apprentissage doit justifier d’une qualification dans son secteur d’activité et d’une expérience professionnelle. Il ne peut pas encadrer plus de deux apprentis et un redoublant simultanément.
Être maître d’apprentissage, c’est faire le choix de :

  • confier à un apprenti des missions correspondantes à la qualification préparée
  • l’encadrer au quotidien dans ses activités et organiser son travail
  • l’aider à acquérir des compétences
  • contribuer à son autonomie
  • dialoguer et échanger avec lui pour l’accompagner dans sa progression.
  • travailler avec l’équipe éducative du CFA, de la MFR et les parents

L’alternance : un atout pour l’entreprise
Le travail au quotidien avec un jeune est une expérience stimulante qui encourage le maître d’apprentissage à interroger ses pratiques professionnelles, à garder un lien avec la formation, à s’adapter aux capacités d’écoute et de compréhension de l’apprenti.
Accueillir et accompagner un apprenti, c’est transmettre son expérience, ses savoir-faire, la passion de son métier. Vous contribuez ainsi à l’avenir de votre profession et de votre entreprise. Accueillir un apprenti, c’est encore préparer, attirer et recruter de nouveaux talents.

Le temps de travail de l’apprenti est identique à celui des autres salariés de l’entreprise incluant le temps de présence à la MFR, centre de formation d’apprentis (CFA).

La rémunération
L’apprenti reçoit un salaire correspondant à un pourcentage du SMIC* selon l’âge et l’année d’exécution du contrat.

*Le salaire minimum conventionnel peut être plus élevé dans certaines branches qui ont pns des accords d’entreprise en faveur de la rémunération des apprentis.

Soutien et apprentissage
L’apprentissage permet de bénéficier de certains avantages (se renseigner auprès de la chambre consulaire):

  • exonération totale des cotisations sociales et patronales
  • aides importantes de l’État pour les TPE
  • versement d’une indemnité compensatrice par le Conseil Régional
  • crédit d’impôt

Assurance
Les apprentis bénéficient de la protection des salariés contre les accidents du travail.

La MFR à vos côtés
L’alternance est au cœur de la pédagogie des MFR.
À tout moment, l’équipe éducative de la MFR est à votre disposition pour répondre à vos questions.

Organisation de la formation

Vous êtes salarié de votre entreprise (période en vert sur l’exemple ci-contre) qui vous libère 18 semaines pour venir au CFA (période en blanc).

l’alternance en formation continue en CAP AEPE

Le candidat doit justifier de périodes réglementaires en milieu professionnel de 16 semaines à temps plein dans le champ professionnel de la Petite Enfance, dans les 3 ans précédant l’examen.

La formation en milieu professionnel doit être effectuée dans les établissements et services d’accueil de la Petite Enfance de 0 à 6 ans, c’est-à-dire :

  • Écoles maternelles (activités identiques à celles de l’ATSEM., réalisées pendant la classe sous le contrôle du Professeur des Écoles et en dehors de la classe avec l’ATSEM
  • Structures multi-accueil : crèches de toute nature, haltes-garderies ; centres de loisirs sans hébergement, centres de vacances collectifs d’enfants
  • Tout établissement agréé accueillant des jeunes enfants de 0 à 6 ans

Pendant ces périodes, le candidat doit réaliser des activités correspondant à la finalité du diplôme (soins d’hygiène et de confort de l’enfant, animation d’activités éducatives et de loisirs, préparation et service de collations et de repas, entretien des locaux et des équipements).

l’alternance en formation continue en CQP

Toutes nos formations alternent des périodes en Centre de Formation et des périodes en Entreprise. Contactez-nous pour plus d’informations.